Retour sur le Forum Social Mondial Anti-nucléaire

Plusieurs centaines de personnes du monde entier se sont réunies à Paris du 2 au 4 novembre 2017 pour envisager la lutte contre le nucléaire sous tous les angles. Au menu une trentaine d’ateliers, des plénières, des projections de films, des moments festifs, une manifestation/spectacle sur la Place de la République et une visite à Bure le 5 novembre.

Parmi les plénières et ateliers, certains ont été filmés, vous pouvez les consulter ici: Vidéos des ateliers du FSM-AN 2017

ADN73 co-organisait un atelier avec les groupes “Comité contre l’ordre atomique” et “Décroissance Île de France” sur le thème “Arrêt immédiat du nucléaire, c’est indispensable et c’est possible”. L’objectif est de démontrer qu’il est techniquement possible d’arrêter la totalité du parc nucléaire européen, France comprise, sans risque de rupture d’approvisionnement en électricité (“black-out”) et sans effet significatif sur les émissions de gaz à effet de serre. Voici le document détaillé de l’intervention: ADN 73 texte atelier FSM arrêt immédiat 2017 11 02

Confronter les points de vue de militants de pays différents permet d’avoir un regard décalé sur notre propre manière de militer. Vu des autres pays le débat sur l’arrêt immédiat du nucléaire n’a pas lieu d’être: pour un Allemand, un Espagnol ou un Japonais, lutter pour l’arrêt du nucléaire, c’est lutter pour son arrêt immédiat. En France, les mentalités sont tellement imprégnées du nucléaire que même certains militants anti-nucléaires doutent de la faisabilité de l’arrêt.

Pourtant, un militant syndical CGT qui a travaillé dans une entreprise sous-traitante du nucléaire, c’est-à-dire à des tâches parmi les plus exposées à la radioactivité, a bien expliqué que l’arrêt immédiat du nucléaire est indispensable pour protéger le bien le plus important des travailleurs : la santé.  Si nous baissons les bras les Etats nucléaristes et l’industrie nucléaire ont gagné. L’arrêt du nucléaire c’est indispensable et c’est possible immédiatement !

 

Retour sur le Forum Social Mondial Anti-nucléaire