Centrale nucléaire du Bugey : danger permanent !

Samedi 28 janvier et samedi 18 février 2017 l’association Arrêt du nucléaire Savoie était présente au marché de Chambéry pour alerter les habitants sur la pollution radioactive chronique générée par la centrale nucléaire du Bugey, sur les incidents à répétition qui s’y produisent, sur les défauts de certains matériels qui y sont installés et sur le risque de catastrophe qu’elle constitue.

Un document, diffusé à près de 2 000 personnes lors de ces deux actions, a permis d’informer sur les derniers incidents constatés et sur l’attitude irresponsables des autorités qui continuent à privilégier la production au mépris de la santé et de la sécurité des habitants de la région.

EDF, qui n’a pas réussi à faire fonctionner les 4 réacteurs de cette centrale plus de 50% du temps en moyenne sur l’année 2016, fait pression sur l’Autorité de Sûreté Nucléaire pour obtenir son accord à la remise en service d’installations non conformes. Ainsi le réacteur N°4 a été remis en marche alors qu’il comporte des générateurs de vapeur avec des anomalies de fabrication qui pourraient conduire à un accident grave. De même EDF fait le forcing pour remettre en service au plus vite le réacteur N°5 dont l’enceinte de confinement n’est pas étanche et sans que l’origine de la fuite ait été identifiée.

Ces pratiques démontrent, s’il en était encore besoin, qu’est pleinement justifiée la « plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui et pollution des eaux » déposée auprès du Tribunal de Grand Instance de Paris par quatre riverains de la centrale nucléaire ainsi que par le Canton et la Ville de Genève.

Samedi 18 mars 2017 l’association Arrêt du nucléaire Savoie sera présente à Lyon, avec 6 autres groupes de la coordination Stop Bugey, pour informer les habitants de l’agglomération lyonnaise des dangers que nous fait courir la centrale nucléaire et sur l’impérieuse nécessité de la mettre à l’arrêt définitivement.

Centrale nucléaire du Bugey : danger permanent !