Bulletin de santé du Bugey – janvier 2017

Des “anomalies génériques sérieuses” ont été “découvertes” par l’ASN sur les fonds primaires de générateurs de vapeur d’un ensemble de réacteurs nucléaires. Neuf sont actuellement arrêtés, soit pour des raisons techniques, soit pour des mesures et vérifications demandées à EDF par l’ASN. Celle-ci a organisé une conférence de presse le 5 décembre, conjointement avec l’IRSN, afin de présenter ses décisions suite aux premières vérifications réalisées par EDF. La presse en a conclu que 7 des 12 réacteurs arrêtés pourraient redémarrer avant le 31 décembre. Il s’agit d’une interprétation des propos des responsables de l’ASN et de l’IRSN qui ne correspond pas à la décision de l’ASN mais aux annonces d’EDF après la conférence de presse ASN/IRSN.

Deux des quatre réacteurs “actifs” de la centrale nucléaire du Bugey sont actuellement à l’arrêt. Aucun des quatre réacteurs n’est exempt d’anomalies : générateurs de vapeur avec “des anomalies génériques sérieuses” pour l’un, composants avec d’autres anomalies pour deux autres et enceinte de confinement insuffisamment étanche à l’air pour le dernier.  Dans ce contexte et dans le cadre de la coordination Stop Bugey nous avons prévu, au 1er trimestre 2017, de faire pression pour l’arrêt définitif de la centrale nucléaire du Bugey. Les dates à retenir sont:

  • Le samedi 28 janvier 2017 à Chambéry
  • Le samedi 18 février 2017 à Chambéry
  • Le Samedi 18 mars à Lyon

Pour plus d’information écrivez-nous.

Bulletin de santé du Bugey – janvier 2017